La FinTech Revolut ajoute le DOGE parmi les autres cryptomonnaies, en réponse à la demande croissante des cryptonautes.

Est-ce que les crypto-bourses pourront encore se passer du DOGE dans leurs cryptomonnaies ? Cela semble de moins en moins probable. Depuis mai, plusieurs bourses d’échanges crypto intègrent elles aussi le DOGE. Même jusqu’à la néo-banque britannique Revolut, qui entre dans la cage du chien. Ses clients peuvent désormais, acheter, conserver et vendre du DOGE, ainsi que 29 autres crypto-actifs.

Pas de secret, c’est la popularité du jeton qui amène Revolut à embarquer le DOGE dans sa plateforme.

Pour une cryptomonnaie créée comme une blague, Dogecoin est maintenant une compagnie sérieuse. Il faut reconnaître que, selon le fournisseur de données CoinMarketCap.com, la valeur totale des Dogecoin en circulation dans le monde représente environ 50 milliards de dollars.

L’entreprise rivalise avec les grands comme Ford Motor Co., qui a une capitalisation boursière de 59 milliards USD. Presque égale à Twitter Inc., la plateforme sur laquelle Elon Musk et Mark Cuban ont promu la pièce de monnaie sur le thème de Shiba Inu.

Shiba Inu, ne pas confondre avec le DOGE, même si ils ont en commun un Chien !

Ne pas confondre avec SHIB (ShibaToken), cette nouvelle cryptomonnaie, concurrente nommée Tueur de DOGE. Celle-ci, sans scrupule, a déjà repris certains marchés du Doge. Coinshib se veut comme une expérience de développement communautaire spontanée et décentralisée développée au sein de l’écosystème Shiba Inu.

Ainsi surnommé le « Dogecoin killer », il est devenu la mode des cryptomonnaies. Cette crypto attire beaucoup d’attention et devient un choix populaire parmi les investisseurs. En particulier à la suite d’un marché baissier des cryptos comme Bitcoin et Ethereum. Également connu sous le nom de Shiba Token, c’est une cryptomonnaie décentralisée créée par un anonyme connue sous le nom de « Ryoshi » en août 2020. Shib est la dernière pièce de monnaie (farce) à attirer l’attention du monde de l’investissement Blockchain.

Beaucoup considèrent ce jeton comme une arnaque de Dogecoin car il prend également l’influence du célèbre logo Shiba Inu. De plus, les deux projets ont été réalisés de manière humoristique. Les créateurs ont l’intention de lancer la prochaine pièce, Bone Dogecoin Killer, dans un avenir proche.

La néo-banque Revolut admet le DOGE dans ses transactions.

Bien qu’il existe un certain nombre de raisons pour lesquelles les investisseurs adoptent le Dogecoin en tant que future monnaie du monde, l’un des catalyseurs les plus fréquemment cités demeure dans ses frais de transaction. Relativement inférieurs, par rapport aux deux grands en Crypto, Bitcoin et Ethereum.

Après tout, un nouveau support pour les transactions devrait être plus efficace que l’infrastructure existante qu’il essaie de remplacer.

Avec une capitalisation de marché de plus de 50 milliards de dollars, Dogecoin se classe sixième dans le classement des cryptomonnaies. Difficile de dire cependant si l’annonce de la FinTech à une quelconque influence sur le cours du DOGE.

L’adoption du DOGE par Revolut démontre néanmoins la démocratisation croissante du jeton, à laquelle ses imitateurs, comme Shiba Inu, ne peuvent prétendre actuellement. C’est un atout de plus pour Dogecoin et ses créateurs pour se démarquer, tout en se normalisant.

Cette normalisation ne pourrait-elle pas cependant retirer au DOGE une partie de son attrait ?

C’est en effet sa très grande volatilité qui séduit nombre d’investisseurs en quête de fortes et rapides plus-values.

En avril de cette année, le détaillant en ligne Newegg a annoncé que la société acceptait Dogecoin comme mode de paiement officiel. La décision de la société a fait grimper le prix du Dogecoin.

Pour conclure, on ne peut pas parler du Dogecoin sans citer Elon Musk qui l’a propulsé presque sur la lune…