S’il est des noms dans le milieu des cryptomonnaies qui sont connus de tous, tels que par exemple celui de Satoshi Nakamoto, créateur du Bitcoin ou encore de Vitalik Buterin, fondateur d’Ethereum, il en est un qui a marqué les esprits dès 2013.

Électron libre dans son domaine, excentrique à bien des égards mais malgré lui seulement et finalement loin de l’image d’un entrepreneur en cryptomonnaies au regard de son comportement, Billy Markus n’en finit pourtant pas de faire des adeptes et des curieux.

Billy Markus, l’auteur d’une cryptomonnaie originale

Quand chacun des plus gros créateurs de cryptomonnaies dans le monde auront, à juste titre, présenté leur création comme une révolution, fruit d’un long travail, Billy Markus, fondateur du Dogecoin, aura créé sa cryptomonnaie en deux heures.

Loin de n’être qu’un plaisantin, Billy Markus, très discret sur sa vie, est un ingénieur informaticien de Californie, très connu pour son implication dans le milieu des memes internet. C’est en 2013 qu’il devient le fondateur du Dogecoin, une cryptomonnaie dont il n’avait vraisemblablement pas deviné la notoriété future.

Une notoriété qui est assurée par une communauté déterminée à faire de cette cryptomonnaie une blague à prendre au sérieux.

La volonté de Billy Markus derrière le Dogecoin

Car Billy Markus, quand il a créé le Dogecoin en deux heures de temps à peine, n’avait considéré sa cryptomonnaie que comme une blague. L’idée que recouvrait le Dogecoin était alors de tourner en dérision le Bitcoin qui, en 2013, commençait déjà à avoir le vent en poupe.

Tout, derrière le Dogecoin, laissait entendre qu’il ne s’agissait que d’une farce – certes élaborée – mais sans aucune autre prétention que de faire rire. Le rire se prolonge encore aujourd’hui puisque le Dogecoin est considéré comme l’une des meilleurs cryptomonnaies en terme de capitalisation boursière.

Lire aussi : Baby Doge : Qu’est-ce que c’est ?

Et tout ça pour une cryptomonnaie ne proposant aucun service particulier à même de la distinguer de ses concurrents. Le Dogecoin n’a pour lui qu’une image de Shiba Inu souriant fédérant derrière elle une communauté soudée d’adeptes ayant finalement pris la blague au sérieux. Billy Markus, lui, cependant, n’a aucune prétention autre qu’administrer sa cryptomonnaie sans que celle-ci ne lui ait jamais permis de s’enrichir. Le Dogecoin en effet ne lui a permis de gagner que de s’acheter une Honda Civic au regard de ses profits personnels.

Les projets de Billy Markus

Billy Markus, figure emblématique du Dogecoin, n’est toutefois plus aussi investi dans ce projet qu’il le fut à l’origine. De son propre aveu, il avait délaissé ce dernier dès 2015. C’est la communauté Dogecoin, très active sur reddit, qui avait alors repris le flambeau et continué à faire vivre le projet.

Un projet qui aura dépassé de loin les attentes d’un ingénieur informaticien qui, aujourd’hui, travaille simplement comme salarié dans une entreprise d’éducation à San Francisco.

Si Billy Markus ne porte aucune ambition quant au Dogecoin, sa communauté elle, enhardie par Elon Musk qui aura fait du Dogecoin sa cryptomonnaie préférée, continue de la faire prospérer. Les projets les plus fous sont alors accolés au Dogecoin. Le Dogecoin qui, fort de sa notoriété, aura même été le sponsor lors d’une course de Nascar, compétition sportive très populaire aux États-Unis.

Personne n’aurait pu dire en 2013 ce que serait le Dogecoin en 2021. Aussi, quant à savoir ce que lui réserve l’avenir, toutes les hypothèses sont aujourd’hui permises.